Modes de vie, créations d’artistes et d’habitants

La 19e édition

Pour cette dix-neuvième édition, le Festival Modes de vie – Créations d’artistes et d’habitants, poursuit son projet culturel participatif dans les sept quartiers de la politique de la ville de
l’agglomération dijonnaise, avec la volonté de rendre l’art accessible à tous.
A partir du mois d’octobre, les habitants rencontrent les artistes et les premiers ateliers/résidences se mettent en place. En janvier, viendra le temps du festival et sa programmation.
La pluridisciplinarité sera une fois encore à l’honneur : arts plastiques et visuels, théâtre et expression, reportage photographique ou sonore, témoignages, danse etc…

 

Actualité

Exposition Grigris

du 27 janvier au 4 mars,
...

MUSÉE DE LA VIE BOURGUIGNONNE (2ÈME ÉTAGE)
Venez découvrir Grigris : une exposition de fabuleux objets exauceurs de vœux. Réalisations modelées et assemblées,
peintures et textes libres exprimant le souhait de chaque enfant. Une présentation de curieux volumes magiques créés par les
élèves et mis en scène par la graphiste Lily Grillet et le photographe Edouard Barra.

Un projet en lien avec des œuvres du musée archéologique et du musée de la Vie bourguignonne s’inspirant notamment de la découverte des ex-voto retrouvés dans les sources de la Seine et de la déesse Sequana. L’attention est portée sur la symbolique, sur les légendes et sur cette notion de magie, de porte-bonheur d’hier et d’aujourd’hui autour des collections.

Créations issues des ateliers menés par Lily Grillet, plasticienne et Edouard Barra, photographe avec des élèves des écoles élémentaires Flammarion (Dijon) et Les Violettes (Chenôve)

L'alphabet Monde

A retrouver à la Maison-phare jusqu’au 28 février, ainsi qu’à la bibliothèque avec Le tache papier jusqu’au 17 février.

Dans le cadre du festival Modes de Vie avec le Conservatoire à Rayonnement Régional de la Ville de Dijon, le collège Rameau, l’école Alsace, le CESAM, la bibliothèque de la Fontaine d’Ouche et Radio Dijon Campus

La programmation !

,
...

Modes de vie, création d’artistes et d’habitants

La programmation est en ligne, la plaquette descriptive téléchargeable !
Découvrez nos huit projets pilotés par dix-sept artistes et près de soixante personnes constituant le Collectif Tous d’ailleurs.

 

Partenariat avec France Bleu : réécoutez l'émission

Karine Ducourant, coordinatrice du festival était l’invitée de France Bleu Bourgogne.
Plongez au cœur de notre philosophie et du programme de cette 19ème édition
PODCAST à écouter ici :

Émission sur France Bleu Bourgogne

FOCUS sur l'Alphabet monde

Cliquez pour écouter les capsules ! 
https://lapieuvre-podcast.fr/lalphabet-monde-mode-de-vie-2024-la-maison-phare/

Un vaste projet autour des différentes cultures du quartier de Fontaine d’Ouche : nous prendrons le temps de la rencontre, nous dessinerons, nous discuterons pour esquisser, tracer, découper, fabriquer des couleurs, encrer et imprimer ; nous inventerons des images et des dialogues sur les parcours de vie et de migration. Un dialogue avec des mots et des dessins pendant deux ans, pour un acte de co-création humaniste, poétique et profondément antiraciste.

Projet co-financé et organisé avec la Maison-phare et le conservatoire de Dijon.
En partenariat avec la Bibliothèque municipale de Fontaine d’Ouche, le CRR, Tabernacle, l’école Alsace, le collège Rameau, le CESAM.

Le Festival Modes de vie – Créations d’artistes et d’habitants est soutenu par Dijon Métropole, la région Bourgogne Franche Comté, la ville de Dijon, la DRAC Bourgogne Franche Comté, les villes de Talant, Longvic, Chenôve, Quetigny, la Direction départementale de l’emploi du travail et des solidarités (Unité Politique de la ville), le CCAS de la ville de Dijon, le réseau Divia Kéolis Dijon, et l’inspection académique.
Modes de vie s’inscrit dans le cadre du contrat de ville de Dijon Métropole.

Arts et environnement

DU 14/02 AU 15/03,
...

L’exposition rassemble des créations qui interrogent la biodiversité et la relation au vivant. Des interprétations diverses proposées par les élèves sont à découvrir sous la forme d’une restitution visuelle et sonore : captations de sons dans la nature, créations graphiques de cyanotypes et encrages de végétaux.
Ce projet d’exposition est né du désir de réfléchir au réchauffement climatique, en s’appuyant sur une meilleure appréhension et compréhension de son environnement immédiat : un regard croisé entre paysages sonores et approches plastiques permettant d’interroger la jeunesse et son regard singulier sur
cette thématique.

Créations issues des ateliers menés par Roxane Appert, artiste sonore, Marianne Dineur, plasticienne et Karine Mauve, guide naturaliste